Luminothérapie

La luminothérapie consiste à s’exposer quotidiennement à une source lumineuse artificielle proche de la lumière du soleil. Elle permet de traiter principalement les dérèglements de l’horloge biologique interne, comme la dépression saisonnière.

En fait, c’est le Docteur américain Norman E. Rosenthal, psychiatre et chercheur qui a le premier démontré en 1984 le lien entre lumière et dépression.

L’exposition à la lumière agit sur les pensées et sur la physiologie !

 

–> Elle permet la synthèse de Vitamine D par la peau, essentielle à nos os, et agit sur la sécrétion de certaines hormones comme la mélatonine, régulateur de notre sommeil.

–> Elle permet aussi de nous revitaliser (et donc d’améliorer notre résistance aux infections), et d’augmenter notre capacité innée d’auto-guérison.
Ainsi, en hiver, 20 min/jour d’exposition à ces lampes artificielles peuvent aider les 3 à 6% des individus qui souffrent de dépression saisonnière.

De ce fait, la luminothérapie sera utile pour d’autres symptômes liés à un dérèglement de l’horloge biologique :
– troubles du sommeil,
– syndrome prémenstruel,
– décalage horaire,
– travail de nuit…

Un exemple à suivre pour votre quotidien : le simulateur d’aube.

Plutôt que de vous tirer brusquement du sommeil par une alarme ou une radio, programmez votre simulateur 30 min avant votre lever !
L’intensité lumineuse augmentera doucement comme un lever de soleil et vous éveillera en douceur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *