Acides gras-omega 3-cholestérol: faut-il craindre les lipides ?

Episode 1 : Souvent critiqués et traqués, les lipides sont pourtant à l’origine de la vie ! Sans eux, nous n’existerions pas.  Nous vous proposons donc de découvrir ce que dissimule ce macro-nutriment :

Vous ne pouvez pas lire confortablement ? Écoutez la version audio en cliquant ci-dessous :

1- Les lipides, une structure originale à l’origine de la vie !

Certains lipides ont une structure dite “amphiphile”. Cela signifie qu’une partie, la tête, aime l’eau (elle est hydrophile) alors que l’autre, la queue, la déteste (elle est hydrophobe).

Illustration structures lipidiques LJDP
Lipide – Structure

Cette situation crée une réelle schizophrénie chez ces lipides. A la manière des aimants, les têtes sont attirées par l’eau alors que les queues sont repoussées par elle. Résultat, ils s’orientent et une véritable structure se crée avec une paroi extérieure (formée par les têtes) et un milieu intérieur (formé par les queues).

Dans un premier temps, cela a formé des gouttes de lipides, puis des poches (vésicules), et enfin, quelques milliards d’années plus tard, les cellules du corps humain. Voilà pourquoi  nous pouvons dire que les lipides sont à l’origine de la vie.

2- De nombreuses fonctions physiologiques utilisent les lipides :

Au côté des six autres éléments de base que sont les glucides, les protéines, les vitamines, les oligo-éléments, les minéraux et l’eau, ils participent de façon déterminante au fonctionnement de l’organisme. En plus des points déjà évoqués, ils  :

  • interviennent  dans les mécanismes hormonaux et le transport des vitamines,
  • servent au stockage d’énergie: 1 g de lipide représente 9 kcalories,
  • permettent aussi de stocker de nombreux polluants de l’organisme afin de les “emprisonner” à moindre risque,
  • et enfin, ils protègent certains organes des chocs physiques et thermiques.

3- Sans lipides, pas de cerveau !

Bien que nous voyions toujours les lipides comme synonymes de poignées d’amour, leur localisation est en réalité bien plus large. La meilleure illustration en est probablement le cerveau. Celui-ci est l’un des tissus les plus riches en lipides qui représentent de 30 à 50% de sa composition. Ils sont présents jusque dans la membrane des neurones.

Box anti-âge, 1 mois pour découvrir comment retarder les effets du temps
Box anti-âge, 1 mois pour découvrir comment retarder les effets du temps

Alors, toujours décidé à faire la chasse aux lipides ?

Vous l’avez compris les lipides sont indispensables, il faut en manger. Si certains, les acides gras insaturés, sont à consommer quotidiennement, d’autres, les acides gras saturés (charcuterie, saindoux, produits laitiers …), sont à surveiller, voire à bannir pour les acides gras trans très présents dans les produits industriels.

4- Les lipides se divisent en deux branches

1 – La première à base d’acides gras (incluant les oméga-3 -6) :

Qu’est-ce qu’un Acide gras ?

Comme toutes les molécules du vivant (dites molécules organiques), les acides gras sont composés d’atomes de Carbone, d’Hydrogène et d’Oxygène. Ils forment une longue chaîne constituée d’une tête et d’une queue, représentées ci-dessous :

Les lipides - acide gras Box santé les jardins de pan

Les lipides - Acides gras simplifié La Box santé LJDP
(Pour la suite de l’article nous les représenterons ainsi)

 

 

 

 

Très importants pour  notre organisme, ils se subdivisent à leur tour en acides gras saturés ou insaturés, ces derniers pouvant être CIS ou TRANS. De ces caractéristiques découlent des qualités (ou des défauts) essentielles pour notre physiologie. Nous vous proposons d’en apprendre un peu plus sur le sujet en lisant notre article  « Tout savoir sur les acides gras et les oméga-3 ou oméga-6« .

A partir de Ces acides gras se forment des sous-familles que vous connaissez bien
Les triglycérides :

Les triglycérides servent de réserve énergétique, d’isolants thermiques  mais aussi de protection contre les chocs. Fidèles de vos analyses sanguines, ils résultent de l’association de trois acides gras avec une molécule de glycérol.

Ils sont le constituant principal de toutes les formes de graisse qu’elles soient animales ou végétales.

Les lipides - Triglycérides La Box santé LJDP
Triglycérides – LJDP
Les phospholipides :

Ces composés sont les constituants principaux de nos membranes cellulaires, comme nous l’avons évoqué en début d’article. Ils proviennent de l’association de deux acides gras avec une molécule de glycérol et un atome de phosphate.

Les lipides - Phospholipides La Box santé LJDP
Phospholipides – LJDP

2 – La seconde branche est à base de noyaux carbonés : les stéroïdes

Les lipides - Cholestérol Stéroïdes La Box santé LJDP
Stéroïdes – LJDP

Contrairement aux acides gras, la structure de ce dernier groupe de lipides n’est pas basée sur des chaînes linéaires de carbone mais sur des chaînes cycliques (partie rouge du schéma ci-contre) :

Des molécules très connues sont formées sur cette base :

  • Le cholestérol joue un rôle majeur dans la structure des membranes cellulaires dont il augmente la fluidité. Il faut noter qu’il n’existe qu’une seule molécule de Cholestérol. La qualification de bon ou mauvais cholestérol est donc impropre et s’applique en réalité aux transporteurs de ce dernier : les lipoprotéines de haute ou basse densité (HDL / LDL).
  • Les hormones sexuelles : œstrogènes et testostérone,
  • ou encore l’hormone de la grossesse : la progestérone.

Voilà, ce premier tour d’horizon est terminé. Nous espérons qu’il vous aura permis de percevoir la complexité et surtout la richesse que dissimulent les termes gras, graisse, huile, lipides …. Pour en savoir plus, consultez l’épisode 2 qui vous fournira de nombreux éclairages complémentaires et vous permettra de mieux comprendre l’implication des lipides dans notre quotidien.

La rédaction LJDP

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook Instagram , Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *