Kinésiologie et neurofeedback dynamique expliqués

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir une personne passionnante et passionnée par une discipline de plus en plus utilisée à ce jour, la Kinésiologie et le neurofeedback dynamique.

LJDP : Bonjour My Thien Stéphanie, qui êtes-vous ?

Je suis une femme passionnée par l’humain et par la vie !
Depuis 2010, je suis Formatrice, Kinésiologue et praticienne en neurofeedback dynamique. Je suis un simple artisan qui sculpte de son mieux la beauté intérieure des personnes pour extraire la meilleure version d’elles-mêmes et la mettre en lumière.

Pour moi, être bien avec soi-même est une condition incontournable pour accueillir convenablement les personnes que j’accompagne. Ma philosophie de vie est : “Avant d’accompagner les autres, il faut d’abord être capable de s’accompagner soi-même”. Je continue toujours à me former, à travailler sur moi afin de d’offrir le meilleur de moi-même.

My Thien_kinesiologue_Interview Les jardins de Pan
My Thien_kinesiologue_Interview Les jardins de Pan

J’aime explorer, créer et innover. Je travaille actuellement en partenariat avec une école de Kinésiologie EKI-VIE à Saint-Arnoult en Yvelines pour former des Kinésiologues.  « Mieux se connaître pour mieux communiquer et accompagner ses clients » via un nouveau module basé sur la méthode 4ColorsÒ.

LJDP : Quel parcours vous a mené à la kinésiologie ?

Après un Master en Management de l’innovation et 10 années d’expérience passées en entreprise dans les Ressources Humaines, j’ai vite été confrontée à la souffrance humaine. A l’époque, j’étais jeune et n’avais pas suffisamment d’outils pour comprendre et aider les salariés.

En 1999 j’ai découvert la méditation de pleine conscience et surtout eu la chance de rencontrer Thich Nhat Hanh, un Maître bouddhiste Zen, qui a complètement changer ma vie. Son enseignement m’a ouvert les yeux et permis de répondre à maintes questions. J’ai découvert pour la première fois, comment accueillir mes émotions, comment apprendre à m’aimer, tout en me réconciliant avec mes parents, mes racines vietnamiennes.
J’ai également acquis une dimension spirituelle qui m’a aidé et qui m’aide toujours à surmonter les épreuves de la vie.

En parallèle de mon travail, je me suis d’abord formée, pendant plus d’un an, au massage “ Arts of Touch”, une approche holistique qui a complètement changé mon regard et ma sensibilité au corps humain.
Puis les stages de développement personnel ont provoqué la rencontre avec moi-même, la partie sombre que j’ignorais ou que je ne voulais pas forcément voir à l’époque.
Par la suite, en 2012, je me suis formée à la kinésiologie pour comprendre davantage la dimension humaine, afin de découvrir d’où viennent nos blocages émotionnels ?
Puis en 2014, j’ai suivi la méthode des couleurs “4ColorsÒ”, où, apprendre à décrypter nos différences comportementales a révolutionné ma manière de travailler aujourd’hui. Et enfin le neurofeedback dynamique, une technique qui aide le cerveau à s’auto-réguler.

LJDP :  Pouvez-vous nous en dire plus sur ces 2 disciplines ?

La Kinésiologie : A l’époque j’avais des problèmes d’allergie qui revenaient toujours à la même période. J’ai consulté différents spécialistes qui m’ont toujours dit : « vous êtes allergique au soleil » malgré les médicaments et les conseils, les allergies persistaient jusqu’au jour où j’ai découvert la kinésiologie. Il m’a fallu 3 séances et depuis je n’ai plus eu de problèmes de peau. C’est à ce moment-là que j’ai compris que le blocage émotionnel avait son importance sur notre corps physique car tout est connecté : le mental, l’émotionnel et le corps physique.
Cette technique permet ainsi de faire face à la dépression, le burn-out, le deuil, un divorce, un accident, une phobie, un changement de vie…

L’objectif est de retrouver son autonomie et reprendre le pouvoir de notre vie « Tout ce qui n’est pas exprimé, s’imprime »

Kinesiologie 3_interview les jardins de pan

 Le Neurofeedback dynamique : c’est une technique non médicale qui permet au cerveau de se muscler et de s’auto-réguler. Cette méthode neurOptimaleÒ grâce à 5 capteurs reliés à un logiciel vous aidera à mieux gérer le stress, les angoisses,  les TDAH (Trouble de déficit de l’attention / hyperactivité),
le sommeil, les TOC (troubles obsessionnels compulsifs),  le manque de confiance en soi, de concentration, de mémoire, les dépendances !

De très bons résultats ont été constatés auprès d’enfants ou adultes à haut potentiel, autiste, handicapé, épileptique, avec des problèmes moteurs, avec des déficits de performance ou de créativité.

LJDP :  Comment se déroule une séance en kinésiologie ?

Une séance dure 1h00 et se pratique sur table, la personne reste habillée. Pour la première séance prévoir toujours entre 1h15 et 1h30.
En kinésiologie, nous utilisons le « Test musculaire » pour interroger le corps de la personne. Pour cela, nous exerçons en général de légères pressions sur le poignet.
Le tarif est à 80 € pour les adultes et 60 € pour les enfants de moins de 16 ans. Possibilité de prise en charge par certaines mutuelles.

LJDP :  Comment se déroule une séance en neurofeedback dynamique ?

La personne est installée confortablement dans un fauteuil. Alors, elle choisit d’écouter une musique ou de regarder un film ou un dessin animé pour les enfants.
La séance dure 33 minutes mais je complète par un soin énergétique ou par des conseils la personne prévoit 1 heure en général.
Le tarif est à 70 € pour les adultes et 60 € pour les enfants de moins de 16 ans. Possibilité de prendre un forfait de 5 séances et de prise en charge par certaines mutuelles.

LJDP : Combien de séances sont-elles nécessaires ?

  • En kinésiologie :  Par expérience, il faudrait en moyenne 3 séances, espacées d’un mois, pour travailler sur une problématique. Mais le corps est tellement fabuleux que parfois, une seule séance peut déjà s’opérer.
    Lorsque je travaille sur la déprogrammation de la mémoire, je vais ancrer mon travail par de la psychologie positive. Bien entendu, je donne aussi des astuces, des exercices d’ancrage à faire à la maison. J’ai pour cela crée un programme « le défi des 21 jours » pour aider les personnes que j’accompagnent.

Les réserves : parfois le changement peut faire peur à la personne ou à son entourage. Nous appelons cela « les bénéfices secondaires ». C’est pourquoi, le travail en séance peut-être ralenti une fois rentré à la maison ou peut prendre un peu plus de temps que prévu.

  •  Avec le Neurofeedback dynamique : Par expérience, il faudrait en moyenne 5 séances. Contrairement à la kinésiologie, nous pouvons faire jusqu’à 3 séances par semaine. Toutefois il est possible de les espacer de 24h si la personne n’est pas encore habituée.patient neurofeedback_interview_Les Jardins de Pan

Ainsi, le neurofeedback agit également sur la partie subconsciente du cerveau. La seule différence avec la kinésiologie, c’est que la personne est en mode « rien faire », comme lorsque nous sommes dans un état méditatif. Nous ne cherchons pas à résoudre un problème ou à atteindre un objectif.

Les réserves :  parfois cela demande plus de séances . Le cerveau est comme un muscle, plus il est travaillé mieux c’est !

LJDP : Auriez-vous des exemples, des résultats à partager ?

En Kinésiologie, j’aime raconter le changement de Bernard (témoignage sur mon site www.neuro-inspir.com)

  • Avant la séance : Bernard 50 ans, Ingénieur en informatique, suite à un Burn-out est en dépression depuis 5 ans  (6 comprimés / jour).
  • Après 3 séances : Il passe de 6 à 3 comprimés par jour avec l’accord de son médecin.
  • Après 6 séances (fin de son accompagnement) : Toujours avec l’accord de son médecin, il ne prend plus de médicaments. Puis, il arrête les séances avec son psychiatre, reprend goût à la vie ainsi qu’une formation pour être chef de projet.
  • Aujourd’hui , a 52 ans, il a obtenu son Master 1 « Chef de projet ». Il s’est inscrit à un Marathon au Cambodge, et désire continuer son Master 2 complété d’un TOEIC.

En Neurofeedback dynamique je vais vous parler de Danielle 74 ans.

  • Avant la séance : Depuis ses problèmes de santé d’il y a 2 ans, elle n’a plus le goût à rien. Danielle souffre d’insomnie et se couche vers 4-5h du matin. Elle écrivait beaucoup de livres pour les enfants et a tout mis de côté, y compris sa vie sociale.
  • Après la 1ère séance : Elle s’est couchée à 2h du matin, soit 2 à 3 heures de sommeil gagnées ! De plus , dès le lendemain elle s’est remise à faire de la gym, qu’elle ne faisait plus depuis 2 ans.
  • A la 11 ème séance : Elle n’a plus ses problèmes de vertige et continue toujours sa gym du matin. Elle s’est remise à écrire et a de nouveau une vie sociale.

Vous pouvez retrouver d’autres anecdotes en consultant la rubrique « témoignages » de mon site; car en effet le corps est extraordinaire et lorsqu’il a décidé d’aller mieux, plus rien ne peut l’arrêter.

My Thien Stephanie Nguyen
Kinésiologue & Praticienne en Neurofeedback dynamique
Retrouvez-moi sur mon site internet  ou bien sur notre Page  Facebook   
Nouveauté :  nous formons également des futurs praticiens en neurofeedback dynamique.

 

BOX BIENETRE Les Jardins de Pan
Découvrez nos Box Bien-être

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *