Les Hormones, la télésurveillance du corps humain !

Les  hormones constituent un des systèmes les plus incroyables du corps humain. Il s’agit d’un réseau  de communication qui  permet de transmettre un signal à distance, par voie chimique,  pour déclencher ou réguler l’activité d’organes entiers ou de groupes cellulaires extrêmement ciblés.

Un donneur d’alerte remarquable !

Le système hormonal  (endocrinien) est constitué de composés chimiques appartenant à trois groupes principaux d’hormones :

  • Les polypeptidiques : formées de plusieurs acides aminés (ex : l’insuline),
  • Les stéroïdes : dérivées du Cholestérol (ex : le cortisol),
  • Les hormones dérivées d’un seul acide aminé (ex hormones thyroïdiennes),

Bien que plus lentes que le système nerveux, les hormones agissent avec une rapidité incroyable même à des concentrations faibles. Elles permettent aussi bien la régulation sur des temps longs que courts. Cela en fait un système extrêmement flexible et efficace.

Leur transport est assuré essentiellement par la circulation  sanguine. Leur production peut se faire dans de nombreuses parties du corps : le cerveau, le tissu adipeux, le système digestif… Elle est assurée par des glandes dites endocrines ou tout simplement par des groupes de cellules assurant cette même fonction.

Il existe plusieurs milliers d’hormones:

–> Certaines entraînent des réactions d’urgence, l’adrénaline par exemple, produite par les glandes surrénales, stimule l’activité cardiaque,

–> Alors que d’autres servent plutôt à la régulation :

  • l’insuline, sécrétée par le Pancréas, régule le taux
  • Comprendre le poids ?
    Comprendre le poids ?

    de sucre dans le sang,

  • La leptine, produite par les tissus adipeux, induit la satiété,
  • La ghréline, fabriquée par la paroi de l’estomac, renforce l’appétit.


–>
D’autres encore agissent sur : la gestion de l’énergie, l’humeur, la quantité d’eau dans le corps, la croissance, la reproduction, l’adaptation aux conditions extérieures (température), la pression artérielle, la digestion…
Bref l’ensemble du fonctionnement de notre organisme est concerné.

Les hormones au service de l’homéostasie

Une bonne santé passe avant tout par le maintien de l’homéostasie (l’équilibre physiologique interne de notre organisme). Les hormones participent à ce fragile édifice qui est influencé par de nombreux facteurs externes : le sommeil, le stress, l’alimentation, la lumière…

Enfin, il faut garder à l’esprit que le système hormonal est avant tout chimique. Il peut facilement être pollué par des perturbateurs endocriniens issus de notre alimentation ou de notre environnement. Nous aborderons ce thème très prochainement dans notre blog.
D’ici là, restez vigilants !

Les Jardins de Pan

Le bien-être si je veux !
Le bien-être si je veux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *