Sportifs ! 3 hormones au cœur de votre performance

Il existe de très nombreuses bonnes raisons de pratiquer votre sport favori. Celles-ci peuvent être liées au plaisir du jeu mais aussi  au goût de l’effort, parfois jusqu’à la douleur !La recherche de la performance est également un moteur de dépassement physiologique !
Aller au bout de soi-même, physiquement et psychologiquement, n’est pas anodin. La victoire peut engendrer un véritable sentiment de puissance avec sa cohorte d’hormones capables de nous rendre complètement « addicts » !

Nous vous proposons au sein de cet article un focus sur 3 hormones principales qui accompagnent les sportifs, quels que soient le sexe, le niveau et la fréquence !
Elles ne sont pas sécrétées au même moment.  Mais, savoir les identifier et les comprendre est une formidable opportunité pour optimiser sa pratique sportive.

Commençons tout d’abord par l’adrénaline… l’hormone de l’urgence  

Boostez vos hormones, boostez votre tonus…

L’adrénaline est l’hormone recherchée par tous les sportifs afin d’optimiser le métabolisme et le rendement énergétique. Sécrétée par le système nerveux central et les glandes surrénales, l’adrénaline est l’une des principales hormones du stress. Elle est libérée dans le sang essentiellement en cas d’émotions intenses ou lorsque nous devons faire face à une situation d’urgence, de danger.
Elle entraîne une série d’actions instantanées dans le corps comme l’augmentation:
– du rythme cardiaque,
– de la pression artérielle,
– et du glucose sanguin (dans le but de suralimenter nos cellules en énergie rapidement disponible).
Elle dilate aussi les bronches afin de permettre une augmentation de l’oxygénation des muscles et du cerveau.

Continuons par la dopamine …  l’hormone du bien-être

Agissant directement sur notre bien-être, la dopamine peut nous rendre dépendants au sport. En effet le dépassement de soi, l’accomplissement réalisé lors d’une activité physique intense peuvent provoquer sa libération.
Circulant dans le cerveau, par lequel elle est directement produite, elle est l’hormone de l’addiction liée au plaisir et à la récompense !
Elle est impliquée dans la motivation, le désir, et l’envie de se dépasser …
Ainsi, soumis à un taux élevé de dopamine l’homme aurait tendance à adopter des comportements d’addiction liés au plaisir. D’un point de vue physiologique elle permet également de maintenir la vigilance en atténuant les effets de la fatigue et en augmentant la productivité physique.

Cliquez pour un aller simple vers le tonus !

 

Puis enfin les endorphines … les hormones antidouleurs

N’avez-vous jamais ressenti une sensation d’apaisement et de bien-être pendant, mais surtout après, une activité sportive ?
Ceci est la conséquence de production d’Endorphines (neurohormones sécrétées par l’hypothalamus et l’hypophyse) dont la structure ressemble fortement à de la morphine.
Jouant un rôle d’antidouleurs, elles sont produites en grandes quantités lors d’une pratique sportive soutenue, après un orgasme ou suite à un stress intense. Elles plongent le sportif dans un état d’euphorie lui permettant de dépasser ses limites physiques.
Ce sont les sports de Cardio qui, pratiqués pendant une trentaine de minutes, en produisent le plus. Toutefois, leur durée de vie étant assez courte, elles sont rapidement dégradées, l’état de grâce est alors de courte durée.

En conclusion ! Il est nécessaire de connaître le fonctionnement de votre corps pour mieux l’utiliser

Comprendre l’importance des hormones et leur cycle dans la pratique sportive vous permettra de mieux gérer votre performance. Si vous adoptez une attitude responsable, intelligente  et respectueuse de votre corps, celui-ci vous le rendra largement.
Malgré tout, quelle que soit la perfection de votre entraînement, vous n’en tirerez les bénéfices qu’à la condition de gérer parfaitement vos phases de récupération et de sommeil.
Mais, là aussi, un nouveau cycle hormonal commence et, chaque soir, une nouvelle histoire s’écrit !…

Les Jardins de Pan

illustration Les 4 piliers d'une pratique sportive efficace !
A télécharger : « Les 4 piliers d’une pratique sportive efficace « 

2 réponses sur “Sportifs ! 3 hormones au cœur de votre performance”

  1. I’m now not ѕure where you’re getting your information, but good topic.
    I must spend some time learning much more or working out more.
    Thanks for excellent infοrmation I was lⲟoking fоr tһis info for my
    mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *